La Danse du Poisson Rouge, par Coby Wilson

Kindle

[24 Heures de la Nouvelle 2013. Les auteurs devaient placer au moins 5 titres de chansons du même artiste à travers le texte.]

(extraits)

Mortel.

C’est bien ça : pénible, désagréable, et ennuyeux à mourir. À quoi s’attendre d’autre quand il s’agit d’un repas dominical au milieu d’une famille trop nombreuse composée soit d’enfants braillards, soit de septuagénaires tout aussi bruyants ? En particulier quand on est la seule personne de la pièce à avoir entre 16 et 68 ans. Mortel, il n’y pas d’autre mot.

*

— Et toi, Mister Fish ? Tu ne t’ennuies jamais ?

Les longues nageoires du poisson lui donnent l’air d’un voilier : fines et aériennes, elles ondulent lentement à chacun de ses mouvements, comme une danse. Mâle ou femelle, peu importe : c’est un il. Il tourne pour venir buter contre le verre, devant son visage.

*

— Charlotte ?

— Quoi ?

— C’est ton amoureux ?

A-t-elle vraiment l’air si désespéré en le regardant s’éloigner ?

*

— On va juste faire un tour à la fête foraine. Et on ne sort pas ensemble.

— Bien sûr. Tu te mets toujours sur ton 31 pour aller jouer dans des manèges avec juste-un-copain.

*

— Si je me sauve en courant, tu sauras que je ne suis pas un gars fréquentable.

*

— Tu sais comment on appelle un poisson rouge, en anglais ?

Daniel jette encore des miettes à la surface de l’eau claire.

— Comment ?

Pas que ça l’intéresse vraiment : les carpes koï de l’étang artificiel sont venues manger le pain, et elle laisse sa main flotter dans l’eau pour les caresser. Les oiseaux, eux, se tiennent à distance, répugnant à s’approcher des deux promeneurs.

*

Il rit et se laisse tomber en arrière, assis à même le sol. L’herbe est tellement sèche qu’elle craque un peu quand elle se redresse et quitte le bord de l’eau pour s’installer à ses côtés. Elle dispose les plis de sa longue robe tout en observant le soir qui tombe.

Daniel est appuyé sur ses mains, les jambes étendues. Il fixe lui aussi le soleil orange qui se couche. Il attend patiemment qu’il disparaisse totalement avant de demander très sérieusement :

— Ça te dirait de trouver une compagne à Mister Fish ?

FIN

Artiste choisi : Tchaïkovsky, avec les morceaux suivants :

  • Danse napolitaine (Le Lac des Cygnes)
  • Roméo et Juliette (Ouverture fantaisie)
  • 1812, Ouverture solennelle
  • Valse (La Belle au Bois Dormant)
  • Danse des cygnes (Le Lac des Cygnes)

*

L’Auteur : Coby Wilson : « Je suis des études en Biologie et Géologie dans le but de devenir prof de SVT. J’écris des fanfictions pour le plaisir. Mes genres de prédilections : Fantasy, Fantastique (aventure et magie en général). J’essaie de me diversifier avec de la SF, du policier, du drame, de la poésie, de l’épistolaire, de la romance… Bref, je touche à tout. Ça donne plein de petits projets, souvent pas finis. Je n’ai jamais rien publié officiellement. J’ai trouvé le défi des 24H sympa, alors je viens voir ce que ça va donner ! »

Kindle

4 thoughts on “La Danse du Poisson Rouge, par Coby Wilson

  1. C’est tout mignon. J’aime beaucoup (même si la fin est un peu triste). 🙂

Laisser un commentaire